Découvrez les bienfaits de l’hygiène intestinale

L’irrigation du côlon est une méthode douce, contrôlée, approfondie de désencombrement et détoxication du gros intestin et de l’organisme tout entier par des bains internes successifs.

Qu’est-ce que l’hygiène intestinale ?

L’hygiène intestinale est une technique simple et agréable de bain complet du côlon avec de l’eau préalablement filtrée et purifiée.
Ce bain puis un rinçage à grande eau est réalisé grâce à un équipement moderne et en toute sécurité. Un proctoscope à double circuit permet l’entrée de l’eau pure par le rectum et la sortie de l’eau et des déchets sans qu’il soit nécessaire de se déplacer.

L’hydrothérapie du côlon occupe une place de premier ordre dans l’histoire de la santé et du bien-être physique, psychique et émotionnel des peuples du monde entier depuis des millénaires. L’irrigation du côlon permet de purifier le corps et l’esprit afin de transformer la dynamique intestinale, immunitaire, énergétique et psychique.

« Ce n’est là que la santé des êtres, une bonne hygiène pour bien vivre. »
Émile Zola – Le travail (1901)

système digestif humain et colon

Le côlon

Situé à l’extrémité du tube digestif, le côlon est la continuation de l’intestin grêle.
Il est l’organe dans lequel s’agglutinent, au fil du temps, les matières non éliminées qui s’incrustent dans sa muqueuse, une couche de glaires qui ne s’élimine plus appelée « plaque mucoïde ». Ces matières, naturellement attaquées par les bactéries se décomposent alors en substances très toxiques produisant des gaz malodorants.
Les toxines provoquent l’irritation de la muqueuse colique et arrivent dans la circulation sanguine et lymphatique.
Cette accumulation de déchets anciens dans le côlon provoque une intoxication de l’organisme.

L’hygiène intestinale est une méthode douce et indolore

La pression de l’eau utilisée est faible, il n’y a aucun risque de détérioration du côlon, même dans les zones les plus fragiles. L’eau circule successivement dans le rectum, le sigmoïde, le côlon descendant, le côlon transverse, le côlon ascendant et le cæcum, mais sans pénétrer dans l’intestin grêle qui est protégé contre tout reflux par la valvule iléocæcale.

L’eau ramollit les matières dures et les cellules mortes qui peuvent être logées dans les plis intestinaux ou incrustées sur les parois et les évacue sans efforts ni douleurs. Ainsi, l’hygiène intestinale élimine les déchets stagnants, parfois présents depuis des années, comme les mucosités, les fermentations, les gaz et les parasites.

Le bain intestinale et ses fonctions

Le corps humain possède 5 organes principaux d’élimination : la peau, les poumons, le foie, les reins et les intestins. Parmi ces organes, le gros intestin joue un rôle d’une extrême importance. Idéalement, nous devrions aller à la selle après chaque repas. Si le temps écoulé entre l’absorption des aliments par la bouche et l’évacuation des déchets par le rectum dépasse 24 heures, on peut estimer qu’il y a un processus de constipation.

Les fonctions intestinales normales sont presque impossibles de nos jours avec l’alimentation dite « moderne », trop riche en produits raffinés et pauvres en fibres.
Ces types d’aliments ralentissent le transit intestinal. Or, les matières qui stagnent trop longtemps dans l’intestin engendrent automatiquement des fermentations et des putréfactions internes. Ces substances sont susceptibles d’irriter les muqueuses intestinales et d’engendrer des inflammations, des infections, des perturbations du métabolisme, des blocages de vitamines et autres éléments nutritifs essentiels.

toxines du corps humain

Les toxines

Les toxines qui passent dans le sang sont entraînées par le flot circulatoire dans le corps tout entier. Elles peuvent endommager progressivement les cellules, encrasser l’organisme, diminuer le dynamisme vital et engendrer des troubles très divers dont le vieillissement prématuré.
L’organisme peut devenir surchargé de toxines. Il est alors souhaitable de réaliser un ou plusieurs traitements d’hygiène intestinale avec l’irrigation du côlon.

 

Écologique et fiable

L’hygiène intestinale est sans danger !

Bien entendu, elle doit être pratiquée par un personnel qualifié, initié à cette technique hygiéniste naturelle (cours de formation professionnelle sanctionnée par un examen supervisé).
Des règles très strictes d’hygiène sont appliquées et en particulier la stérilisation des instruments utilisés. Réalisée selon des normes professionnelles rigoureuses, elle ne détruit pas la flore intestinale.
Les bactéries situées dans les replis intestinaux recolonisent très rapidement le côlon, reconstituant la flore intestinale (à l’inverse de l’action d’un antibiotique oral, qui peut la détruire durant plusieurs semaines).

mains d'une femme qui fait un coeur sur son ventre plat

Le ventre est mon second cerveau

Quels sont les bienfaits de l’Hygiène Intestinale ?

L’Hygiène Intestinale selon les personnes peut améliorer certains dérèglements comme :

  • Le retour à une activité normale du transit en cas de constipation.
  • Une purification intérieure susceptible de ramener énergie et tonus.
  • Une sensation de bien-être et de dynamisme.
  • Le teint plus clair, car la circulation sanguine stimulée.
  • Les œdèmes des membres inférieurs ainsi que de la cellulite d’où un possible amincissement substantiel.
  • Les ballonnements et des gaz apportant une meilleure haleine.
  • D’infections urinaires chroniques d’origines intestinales par la fonction des reins activée et l’évacuation des germes coliques.
  • Les allergies, maux de tête, fatigue, surpoids, rhumatismes, sinusites chroniques et infections de la peau.
  • Une meilleure digestion.
  • Une augmentation de la tonicité abdominale et du péristaltisme.
  • Une stimulation de l’immunité naturelle.

Sur le plan psychique également, elle est susceptible d’apporter une meilleure humeur et une diminution de l’anxiété. L’accumulation et la stagnation des déchets dans l’organisme pouvant être une cause de dépression.

La fréquence des séances

La fréquence des séances d’hygiène intestinale doit être adaptée à chaque situation et peut être déterminée après la première session en fonction des résultats obtenus et de l’objectif choisi.

Par exemple :

  • Il est conseillé de commencer par une cure de 3 séances d’hygiène intestinale sur une période de 6 à 10 jours.
  • Des séances espacées au rythme des saisons, pour un entretien de bien-être.
  • Des séances plus rapprochées pour permettre une régénération complète d’un organisme surchargé de toxines.

Des situations particulières

Certains états pathologiques complexes, nécessitent un avis de votre médecin ou de votre spécialiste des maladies intestinales, en particulier en cas de :

 

  • Ulcères intestinaux en phase aigue.
  • Tumeurs colonique.
  • Néoplasie du côlon.
  • Hypertension artérielle sévère.
  • Perforation intestinale.
  • Hernie abdominale.
  • Fissure anale sévère en phase aigue.
  • Intervention chirurgicale récente du côlon.
icône information

Les textes figurants sur le site d’hydro-colon.com ou les informations communiqués par téléphone lors de la prise de rendez-vous ne sauraient constituer des diagnostics médicaux ou se substituer à une consultation médicale.

Les soins d’hygiène intestinale et d’hydrothérapie du côlon proposés par Nathalie Hisler dans son cabinet à Nice ne vise en aucun cas à remplacer la relation entre le médecin et son patient.

Aussi...

Vous avez besoin d’un complément d’information sur l’hygiène intestinale et ses bienfaits ou vous souhaitez prendre un rendez-vous au centre de soins à Nice ?